Mon amour la fin est proche.
Je regrette l’époque où nous rêvions ensemble. Maintenant nous ne dormons plus.
Je regrette les soirs où nous répondions aux étoiles. Mais tu ne regardes plus le même ciel que moi.
Le cauchemar je pense va prendre fin, et il sera temps de se dire adieu.
Je veux laver mon esprit de toute cette souffrance, infligée à un monde pourtant si beau et plein de lyrisme.
Je voudrais réparer nos fautes et tout recommencer.
Je voudrais mourir mais ça implique de te voir mourir.
Je regrette déjà ces quelques pensées échangées avec toi. Nous allons les souffrir pour chaque mot.