Il faut monter les barricades, trouver et fortifier les lieux stratégiques, trouver un commandant, réunir des volontaires, approvisionner le tout en armes et munitions, assurer la communication, gérer les émeutes, ...
Par ailleurs, négocier avec les armées assiégeantes serait un plus: pour trouver une solution diplomatique ou, au moins, permettre de gagner un peu de temps pour le reste des tâches.
Et bien sûr, avec tout ça, il y a quelques affaires personnelles à régler.

Réunion stratégique le samedi 16 septembre.
Répartition logistique (nettoyages) à partir de 13h30
Déploiements tactiques à partir de 14h30

Trêve à 19h.