« Longue vie à la troupe de Droop ! »

C’est sous les vivats et acclamations de la foule que vous êtes rentrés à Phandalin, car vous avez rempli le premier objectif que vous vous étiez fixé : Libérer Phandalin du joug des Redbrands. En effet, car après avoir nettoyé la salle commune, les aventuriers ont continué leur chemin à travers le repaire des Redbrands. Ils ont rencontré en premier le chef des Redbrands « Glasstaff », qui après avoir été prévenu par son familier posté dans son atelier, a tenté de fuir. Après une course poursuite à travers le donjon, Jimmy réussi à porter le coup final à Glasstaff, alors que celui-ci venait à peine de le reconnaitre. Et c’est avec une expression de surprise sur son visage que Glasstaff se fit décapiter. Le groupe continua son chemin, après avoir était séparé lors de course poursuite. Jimmy, Neige, Alrith et Jilano se trouvait dans la partie sud-est, là ou se trouvait vraisemblablement l’entrée découvert plus tôt dans la journée par Jilano et Jimmy. Piv ainsi que Kildrak et Droop, quant à eux, se trouvait dans la partie nord. Le premier groupe du combattre trois bandits, qui firent irruption d’une salle adjacente mais à la vue du corps mutilé de leur chef et de nos autres héros, ils déposèrent les armes, et furent capturés. L’autre groupe continua l’exploration et découvrirent la crypte ancestrale des Tresendar, anciens habitants et propriétaires du manoir, défendues par trois squelettes. Après que chaque groupe ait triomphé de leurs combats respectifs, les aventuriers se retrouvèrent et commencèrent à fouiller les lieux. Droop avait profité du combat pour crocheter une serrure, et ainsi garantir l’accès à l’armurerie des Redbrands. Jilano trouva une lettre adressée à Iarno Albrek et vous comprit enfin toute la véritable identité de Glasstaff. De son côté Neige trouva, un livre fort intéressant concernant un nain ayant vécu il y a fort longtemps et parlant des mines de la cave du ressac ainsi que du pacte de Phandelver (Cf. Histoire des mines perdues). Après avoir dépouillé les brigands et leur repaire de la majorité des biens de valeurs, le groupe décida de rentrer dans la dernière salle. Ils tombèrent sur un parc à esclaves où une mère et ses deux enfants étaient faits prisonniers. Et c’est en entrant que deux bandits très bien préparés, les attaquèrent par surprise, mettant Piv à terre. Après un combat court, intense et sombre pour nos chers bandits, l’équipe décida d’interroger les futurs esclaves et de les libérer. Ils apprirent que les trois personnes étaient la femme et les deux enfants du menuisier tués plus tôt dans la semaine et qu’ils auraient dû être vendu en tant qu’esclaves.

Le repaire totalement purgé de la vermine qu’elle habitait, le groupe décida de rentrer au village, afin de faire leur rapport à l’hôtel de ville. Ils décidèrent de faire une sortie en grande pompe pour donner une leçon finale aux Redbrands. Une étrange procession sortit du manoir, Un nain, trois demi-elfes, un Tabaxi, un gnome affublé d’un manteau en hermine taché de sang, un petit gobelin timide, trois brigands attachés les uns aux autres, une famille vêtue de guenilles, et la tête d’un mage avec une expression de stupeur figée sur son visage. À la vue de la tête de leur chef et de leurs camarades emprisonnés, les grouillots du géant dormant commencèrent à paniquer, fuir, récupérer leurs affaires pour partir. Le règne des Redbrands était enfin terminé. La commotion créée par la panique au géant dormant commença à se propager. Les habitants commencèrent à sortir de leurs maisons et échoppes. Et c’est avec des visages heureux ou apaisés que les habitants de Phandalin accueillirent l’étrange procession. Le silence commença à s’effacer, pour se transformer en clameur puis en vivats et applaudissement de la foule. Le mot fit rapidement le tour du petit village et la plupart des habitants sortirent de leurs maisons et arrêtèrent leurs activités pour se joindre à la foule et acclamer les nouveaux héros de Phandalin.

Le groupe arriva enfin à l’hôtel de ville et fut accueilli par un Harbin Wester apaisé et libéré par la nouvelle que lui apportait le groupe. Sildar félicita ensuite le groupe, il les emmena dans son bureau et commencèrent à parler. Sildar reconnu la tête, et fut fou de rage envers ce traitre de Iarno. Il fallait en faire un modèle pour que personne d’autre ne trahisse l’Alliance des Seigneurs. Il offrit les 200PO qui étaient promit par l’alliance des seigneurs pour retrouver Iarno et commença à écrire son rapport. Il demanda aux aventuriers s’ils devaient donner un nom à leur groupe dans son rapport. Après un petit débat le groupe avait décidé. Bien que rencontrés, il y a peu, Droop a bien aidé les aventuriers à travers le repaire des Redbrands. Ils décidèrent donc que le nom de leur groupe serait : « La troupe de Droop », et que Droop serait dorénavant leur mascotte. Sildar apprit aux aventuriers que Halia, la gérante de l’hôtel de vente des mineurs faisaient peut-être parti des Zhentarim, une association de personnes agissant dans l’ombre pour la richesse et le pouvoir. Il vous apprit aussi après avoir lu la lettre que Gundren avait surement trouver l’entrée de la caverne du ressac ou réside la « Forge des Sorts » et c’est surement ce qui a attiré sur lui la foudre de l’araignée noire. Une fois le rapport terminé, la troupe décida de rendre visite aux différents habitants pour récupérer leurs récompenses et vendre leurs trouvailles. Et après une petite soirée à l’auberge le groupe partit se coucher.

La nuit aurait dû être tranquille, mais le groupe se fit réveiller par une vague d’énergie soudaine émanant de Piv. L’aura bleue pulsa pendant une trentaine de seconde et commença à s’affaiblir. Pour finalement venir s’estomper au milieu de sa poitrine. Deux personnes juste avant ce réveil abrupt ont eu la même vision, Neige et Piv. Ils s’expliquèrent et le groupe pensa que cette vision venait du passé et se déroulait lors de la bataille de la caverne du ressac. Et c’est peut-être là que Piv avait disparu.

6 joueurs :
-Pantoufl
-Nyxator
-Alastor
-Luca
-Ukanlos74
-Gion