Il faut à présent temporiser. Les troupes et les milices présentes à Stenval devraient suffire pour repousser un assaut orcs ordinaire, mais le comte Henri ne va pas commettre la même erreur que les druides. Il va tenir avec ce qu'il a, s'attendre à tout, et espérer que des renforts viennent des plaines à temps.
En attendant, il mobilise toutes personnes en état de se battre : miliciens et soldats en premier lieu, puis mercenaires et aventuriers. Mais que faire de ces derniers ? Avec les aventuriers, il faut s'attendre à tout, surtout à l'improbable !

Début de la partie samedi 22 août à partir de 19h15.